top of page
  • Photo du rédacteurPascale Foullon

Qu'est-ce qu'un jardin sans entretien ?

Je m'appelle Pascale Foullon, je suis conseil en architecture paysagère et suis passionnée par les jardins beaux et facile à vivre. Bénéficier d'espaces de vie et de détente, et non pas de labeur où vous devriez passer votre temps libre du week-end.

Dans ce but, j'ai longuement réfléchis à la manière de concevoir des jardins demandant le moins d'entretien possible, fait des recherches, questionné beaucoup de pépiniéristes et collègues sur leur expérience, puis expérimenté.

Il y a bien sûr, l'imparable gazon où les enfants doivent pouvoir s'ébattre et se dépenser, Mais il est possible de diminuer sa surface au strict nécessaire.


les bases d'un jardin sans entretien sont :

- Choisir des arbustes à développement modéré, qui n'excèderont pas 2m de haut une fois à leur taille adulte, pour les haies par exemple. Attention, la hauteur indiquée sur l'étiquette sera peut-être bien différente de la taille de votre plante au bout de 3 à 4 ans. Cela, on ne peut pas trop y faire grand chose, ce sont les mystères de la nature qui nous font parfois des blagues. Il faut comprendre que certains végétaux, petits sous nos latitudes, peuvent faire jusqu'à 10 mètres de haut dans leur habitat naturel. Donc, plus l'emplacement où ils seront plantés se rapprochera de ce dont ils ont besoin pour croître, plus ils seront grands. Mais ne vous inquiétez pas, un professionnel du paysage sait identifier la nature du sol et l'environnement pour prévoir son développement.


- Idem pour les arbres, à moins que vous ayez un très grand terrain où ils pourront s'épanouir sans intervention humaine. Vous trouverez des arbres très élégants qui monteront à 3.5 voire 4m. Ils vous permettront de structurer votre jardin et d'avoir un peu d'ombre pour les nombreuses variétés d'arbustes et vivaces d'ombre ou mi ombre. Si vous ne supportez pas de voir des feuilles mortes dans votre jardin, optez pour ceux qui gardent leurs feuilles l'hiver.

- Choisir des vivaces fleuries qui se débrouillent toutes seules, à longue floraison, dont les fleurs n'ont pas besoin d'être coupées pour rester belles. Il y a également une multitude de vivaces persistantes, très intéressantes que vous choisirez en fonction du sol et de l'ensoleillement.


- Penser aux graminées tellement belles et gracieuses à danser dans le vent (attention, certaines sont allergisantes). Vous trouverez des variétés persistantes et belles toute l'année pour peu qu'on respecte leurs besoins en matière de sol et d'ensoleillement. D'autres seront à couper au ras, seulement une fois dans l'année vers la fin février, et de plus certaines sont belles même sèches.


- Si vous aimez, comme moi, les boules, choisissez des végétaux qui poussent naturellement en boule, plutôt que ceux à tailler et qui demandent tellement de travail.


- Pour jouer sur les formes, pensez à choisir certaines variétés de la famille des iris qui gardent leur feuillage toute l'année, lorsqu'ils ne sont pas en fleur. C'est très joli lorsque les Dietes grandiflora par exemple semble jaillir d'un tapis de boules.


- Créer des allées végétalisées, recouvertes de paillage végétale, ou de dalles posées sur sable avec quelque plantes couvre-sol dans les joints. Bien-sûr, il vous faudra adapter les végétaux à la nature de votre sol pour éviter, le cas échéant, que l'herbe y pousse.


- Couvrir le sol. La nature n'aime pas le vide, donc dès que les graines d'adventices présentes dans le sol verront la lumière, elles vont se faire un plaisir de germer au plus vite. Evitez les toiles géotextiles et autres, qui sont certes efficaces mais tuent peu à peu toute vie dans le sol.

Préférez le paillage ou broyat végétal sur une épaisseur d'environ 10cm. Ensuite, vous pouvez planter ce que j'appelle des couvre-sol, des vivaces basses, de préférence persistantes, qui vont peu à peu occuper tout l'espace et empêcher les adventices de sortir.

Si vous souhaitez mettre du minéral, à ce moment-là, il vaut mieux le réserver à de petits espaces, bien mis en valeur avec un géotextile en-dessous. Si la surface est petite et que le reste du jardin est paillé, cela aura peu d'incidence sur la vie du sol.


C'est bien sûr, très résumé et j'ai sans doute oublié quelques éléments, mais il faut bien que je garde un peu de mystère pour justifier mon savoir-faire en création de jardins.


Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page